Abadir

Une pièce tout en nuances de gris, pour vous réconforter avec les grandes promesses des Trentes Glorieuses !

Je rêve de pneus
De pneus à paillettes
De pneus à paillettes en sucre
A la réglisse ou au chocolat
Avec de la confiture de framboise

Avec qui je me sentirais plus jamais vide
Qui rempliraient le trou que tu as laissé en partant

Je serais un peu dans tes bras
Before you go
C’est ta saison

J’ai tellement menti pour te parler
Et j’ai tellement mangé pour te parler

Well, time can heal but this won’t

Dans sa prochaine recherche, Faustine Moret propose de vous échapper de la réalité et de plonger avec elle dans un grand gloubi-boulga cosmique. Revisitant l’esthétique rétro-futuriste des années 1970 et 1980, elle navigue entre exploration spatiale et aspirations New Age, avec pour toile de fond les rêves déçus des Trente glorieuses.

A la fois fantasme ultime de conquête humaine et symbole de spiritualité, l’espace cristallise d’un côté notre soif d’innovation et de possession, et de l’autre notre besoin de communion et notre quête de sens. En revenant sur ses souvenirs d’enfance et ses expériences de jeunesse, Faustine Moret questionne son propre rapport à l’univers dans un solo au format intimiste. Pour construire sa trajectoire vers l’infini et au-delà, elle teste des protocoles de création inspirés du surréalisme : écriture automatique, collages, rêves et réappro- priations. Ces procédés exploratoires guideront la mission qu’elle s’est fixée : interroger les représentations de l’espace avec lesquelles nous avons grandi dans le dernier tiers du 20ème siècle, et mettre en lumière la nostalgie d’un futur qui ne pouvait être que meilleur.


DISTRIBUTION

Concept, Chorégraphie et Interprétation: Faustine Moret
Dramaturgie : Stéphanie Lugon
Musique : Djamel Cencio
Costume: Ana Romero
Body : Pamela Rausis
Scénographie : Lucie Meyer
Consultante astrologie & tarot : Gabrielle Severian
Lumières : Emile de Gautard

Avec le Soutien du Canton du Valais, de la SSA, de la Fondation Engelberts, de la Fondation Parallèle et de la Fondation Léonard Gianadda Mécénat
Partenaire de résidence : Dansomètre – espace de création et recherche chorégraphique
Un partenariat avec l’EDHEA – Ecole de design et haute école d’art du Valais

Showing le 14 avril 2022 au Dansomètre, à Vevey

Presse

Galerie