Faustine Moret

Née à Martigny en 1991, Faustine Moret obtient d’abord un CFC de danseuse contemporaine à Genève en 2014, puis un Bachelor à l’Accademia Teatro Dimitri, au Tessin. En 2016, elle est reconnue « Talent prometteur » par le prix du Pour-Cent culturel Migros en théâtre du mouvement.

Son Bachelor en poche en septembre 2017, elle est immédiatement engagée par Ledwina Costantini pour la pièce performative Dahü, qui tourne en suisse romande et au Tessin. L’année suivante, elle intègre l’équipe de la Mops Dance_Syndrome, une compagnie de danse contemporaine constituée d’interprètes atteints du syndrome de Down et danse dans la pièce inclusive Bound & Rebound d’Uma Arnese à Yverdon-les-Bains. Cette année-là elle assiste aussi la chanteuse Chloé Bieri sur la pièce Pour les Oiseaux, collaboration renouvelée l’année suivante avec La Belle Bleue. En début d’année 2019, elle interprète la viande dans Viande!, une pièce performative de la plasticienne Céline Masson. En 2020, elle joue et danse dans L’Expat, une pièce itinérante mise en scène par Arnaud Mathey et Pauline Raineri. En 2022, elle est interprète dans des pièces de Pauline Epiney, Lionel Fournier, et Fabiola Kuonen. En 2023, elle collaborera avec l’artiste Sylvain Croci-Torti et la chorégraphe Christine d’Andrès.

En 2019, Faustine fonde la Compagnie du 17 Juin en hommage à la maboulitude qui l’habite. À travers des images et des sensations, Elle cherche à matérialiser son biotope imaginaire. Elle construit des tableaux vivants faits d’objets, de sons et de mouvements. L’abstraction et la fragmentation lui permettent d’offrir au spectateur un espace de projection où peut se refléter son histoire personnelle. En 2021, elle présente ainsi Gabriella 2021, à la Belle Usine, à Fully, sa première création d’envergure. Grâce à une bourse de recherche du canton du Valais, elle développe Koruskan, une courte pièce qu’elle fait évoluer à Fribourg, à Martigny puis à Berne. En novembre 2021, elle présente au TLH-Sierre sa deuxième création TO MY DEAD MOTHER & SISTER, en duo avec l’artiste Sylvain Croci-Torti. En 2022, elle lance le processus Abadir, qui traite de sa fascination pour les Trente Glorieuses et la notion d’infini. Avec ce projet, elle obtient une bourse pour la création chorégraphique de la SSA

Depuis plusieurs années, Faustine enseigne la danse et le théâtre dans différentes écoles de la région, de Monthey (Let’s Dance Studio) à Sion (ImproSuisse) en passant par St-Maurice (LeoDance) et Villars (Dansepeak). Dans les écoles publiques, comme à Orsières ou à Martigny, elle donne des cours de théâtre et de conscience corporelle aux élèves.